Admission de l’Église évangélique luthérienne d’Équateur

La Communion d’Églises protestantes en Europe accueille sa 106e Église membre

L’Église évangélique luthérienne d’Équateur (Iglesia Evangélica Luterana del Ecuador, IELE) fait désormais partie de la Communion d’Églises protestantes en Europe (CEPE), dont elle est le 106e membre. Son admission a été officiellement confirmée à la 7e Assemblée générale de la CEPE à Florence par la signature du président de la CEPE, Thomas Wipf, et du conseiller ecclésiastique en retraite Rüdiger Schloz, pasteur jusqu’en 2009 et actuellement représentant de l’Église à Quito.

Thomas Wipf, dans son avant-propos, a justifié la décision du Conseil de la CEPE d’admettre l’IELE en son sein par le fait que cette Église a été constituée par des immigrants européens et qu’elle reste tournée vers l’Europe. Que cette adhésion favorise la communion des différentes confessions en Amérique latine est à la fois l’espoir de la CEPE et une mission pour l’IELE.

Pour Rüdiger Schloz, l’appartenance européenne de son Église est une réalité historique. Ses quelque trois cents fidèles, venus d’Europe, l’ont fondée dans les années 1940, et aujourd’hui encore, elle entretient des rapports étroits avec ses frères et sœurs en Europe. Le pasteur a exprimé sa joie de savoir que cette petite Église, après avoir signé la Concorde de Leuenberg en 2008, aura désormais la possibilité de participer au dialogue théologique avec les autres Églises membres de la CEPE.

ABOUT THE AUTHOR
0 Comment(s) to the "Admission de l’Église évangélique luthérienne d’Équateur"
followme
  • Twitter
  • Facebook

Cité européenne de la Réforme